photo Hasquin 480 pixels noir et blanc

Marcel HASQUIN est né le 3 mars 1943 à Denée-Maredsous en Belgique. Il étudie aux Beaux-Arts. Sa vie se confond avec les expositions qu'il prépare et les moments de retraite créative qu'il se ménage. 
La force qui anime son oeuvre est la souffrance humaine que transpose un mysticisme ancré dans la compassion. Il en donne des visions contrastées, tantôt réalistes, tantôt caricaturales ou fantastiques, mais toujours imprégnées de religiosité. Les êtres qui peuplent son oeuvre naissent d'un enchevêtrement de lignes noires ou bleues qui déroulent peu à peu des formes humaines, des visages, des corps enveloppés de robes ou de bures. La ligne d'Hasquin ressemble aux filets de plomb qui cerclent les figures et les représentations dans l'art du vitrail.
Témoin de son temps, Hasquin peut être défini comme un passeur. En lui résonne la voix de l'humanité. Du plus profond de son être, il perçoit les vibrations du monde et les traduit avec lucidité.
L'inspiration de son oeuvre a grandi avec la culture artistique belge, les peintres du Moyen-Age tels que Breughel et Jérôme Bosch, le surréalisme, l'impressionnisme et l'expressionnisme.
Ses oeuvres ont été exposées en Belgique, en France (Eglise de la Madeleine, Palais du Luxembourg à Paris) et à l'Abbaye Blanche de Mortain sous la présidence de son excellence Boutros Boutros Ghali. Il a exposé aussi au Portugal, en Espagne, en Italie, en Autriche, à Monaco, aux USA et au Canada.